Category Archives: Uncategorized

Assises Nationales de la Mobilité 2017 : De l’expérience de l’Oise à la “Mobilité Courante”

Présentation de l’expérience de l’Oise et de la “mobilité courante”
au groupe de travail “intermodalité” des Assises Nationales de la MobilitéLe groupe de travail “Intermodalité” des Assises Nationales nous a auditionnés le 23 octobre au ministère.Nous y avons présenté ce power point s’appuyant sur celui des Assises de la Mobilité en Ardèche de juin 2015 ,mais largement actualisé en tenant compte des nouvelles opportunités du SISMO (le MaaS de l’Oise) :l’ interface avec  PassNavigo côté STIF et le Pass Pass côté Hauts de france, et le “Mticket”-OISE (sur smartphone).

pwpt ministère assises defin (copy)

Mobilité courante et Maas même combat

Certains se demandent les ressemblances et différences entre deux concepts qui véhiculent des idées très voisines.

Le concept de MaaS (“Mobility as a service”) n’est pas plus utopique (ou moins) que celui de la “mobilité courante” . Le concept de Maas est né en scandinavie en 2014. L’un de ses pères, Endre ANGELVIK Vice-Président de RUTER, l’AOM d’OSLO, s’appuie sur la métaphore de l’électricité. La “mobilité courante” née en 2012 ,s’appuie sur la métaphore de l’eau courante.

La MaaS vient d’expériences de grandes Villes . La “mobilité courante” vient d’expériences sur des terrains plus divers comme le département mi-rural,mi-urbain de l’Oise (Oise-Mobilité) ou quelques Région..La MaaS, à l’aide des nouvelles technologies de communication , vise l’optimisation d’un “mix de mobilités” . Elle envisage, maintenant de se répandre dans les territoires moins denses. La “mobilité courante” s’appuye sur les besoins des usagers potentiels (tout le monde). Allant dans le sens du “droit à la mobilité” elle inclut …la mobilité “inclusive”.La métaphore rappelle une “obligation de résultats”.

voir l ‘article du monde.fr du 8 dec  2017: “MaaS à Oslo

texte codelfy sur Maas

 

post sur maas

 

 

Etats Généraux de la Mobilité durable

Saluons cette importante initiative de six grandes associations nationales regroupant des usagers, des professionnels et des collectivités : FNAUT, FNTV, GART, Régions de France, TDie et UTP.

Leur démarche est en 3 étapes:

  1. Un questionnaire concernant la problématique de la “mobilité durable” a été diffusé à tout le “monde de la mobilité” (réponse jusqu’au 31 août 2016) . Le club national pour la “mobilité courante” a répondu sur les sujets de sa compétence (information des voyageurs, intermodalité, nouvelles offres de mobilité en complémentarité avec l’existant, cas particulier des zones peu denses). Vous trouverez les réponses du club à ce questionnaire ici : réponses egmd_pour Club.
  2.  Un grand débat national est lancé avec des réunions pluri-régionales, autour des réponses au questionnaire, avec le même canevas pour toutes les réunions. Voir le lien  http://www.etatsgenerauxdelamobilite.fr/  Les membres du club, mais aussi tous ceux qui portent de l’intérêt à la “mobilité courante” ont vocation à y participer activement.
  3. Une restitution nationale qui aura lieu en janvier 2017.

Chacun des participants à ce grand débat national  s’emparera des analyses et propositions faites. Pour sa part le Club National pour la “Mobilité Courante”le fera, dans les domaines de sa compétence, pour la suite de son action. Cela  pourra  alimenter, en partie, son colloque national prévu à l’automne 2007 .

Les 6 villes des Etats généraux de la mobilité durable

 Plus d’informations
 Plus d’informations
 Plus d’informations
 Plus d’informations
 Plus d’informations
 Plus d’informations

Voir le lien des EGMD :  http://www.etatsgenerauxdelamobilite.fr/

 

Chaire «Mobilité intelligente et dynamiques territoriales» à l’UTC

Création de la chaire « Mobilité intelligente et dynamiques territoriales » à l’UTC de Compiègne  au 1er novembre 2016. L’Université de Technologie de Compiègne (UTC)  fait partie, avec les entreprises de transport et leurs fédérations , des membres fondateurs du Club National Pour la “Mobilité Courante”. L’UTC a d’ailleurs montré sa volonté de s’impliquer dans la “mobilité intelligente”, la “mobilité connectée”, les nouvelles formes de mobilité : inter-, multi-, pluri-, trans- modalité… , bref, tout ce qui concourt a la “mobilité courante”.

L’UTC abrite maintenant le siège social du Club national pour la mobilité courante en nous mettant à disposition un bureau au Centre de Recherches, au département de Génie des Systèmes Urbains.

Une importante concrétisation de cette orientation assez nouvelle de l’UTC (qui participe déjà au pôle de compétitivité i-Trans) est la création d’une chaire “mobilité intelligente”. Son financement est assuré par la Région et l’Union Européenne. Voir le profil de la chaire profil chaire MIDT UTC

L’UTC a proposé à notre club de participer à l’ensemble de la démarche (profil, audition, jury). Nous y avons associé le monde professionnel (Claude Faucher, directeur Général de l’U.T.P. représenté au jury final par Anne Meyer).

cristina-pronello_crop2Cristina Pronello.

Parmi dix candidats internationaux de très haut niveau, c’est Madame Cristina Pronello, Professeur au Politecnico di Torino, et anciennement professeur à l’université Louis Lumière de Lyon 2, qui a été sélectionnée.

Ce blog sera bien sûr un moyen parmi d’autres pour entretenir un dialogue entre elle, son équipe et vous même …

Territoires ruraux et mobilité durable

Parution de l’article “Les territoires ruraux et périurbains, terres d’innovation pour la mobilité durable” de la Fabrique Ecologique. Cette note est issue des travaux du groupe de travail animé par Marc Fontanès. Le Club national pour la “mobilité courante” a participé à ces travaux par son président Francois Ferrieux et par Olivier Paul-Dubois-Taine. L’implication du Club dans la problématique de la gouvernance des mobilités y est reconnue (page 49 et note 96). Les expériences du SMTCO et du SMIRT sont également signalées (page 46 et 49, ainsi que note 91.)

fontanes_marc

Marc Fontanès, président du groupe de travail Mobilité à la Fabrique Ecologique.

Lire “Les territoires ruraux et périurbains, terres d’innovation pour la mobilité durable” en pdf.

Lien vers le site de la Fabrique Ecologique.

fab-ecologique-logo

Nouvelles Régions de France et mobilité

Le 7 juillet 2016, la nouvelle Région “Bourgogne/Franche-Comté” a organisé à Dijon avec l’Assemblée des Régions de France (ARF), Transports Publics et Mobilicités, un colloque sur le thème : « Répondre aux besoins des usagers, un enjeu majeur pour les nouvelles régions »

Les nouvelles compétences des nouvelles régions en font les acteurs principaux dans la quête de la « mobilité courante ».

Le président du club national pour la mobilité courante a pu, à l’occasion du débat, lancer les prémisses d’une collaboration avec l’Assemblée des Régions de France dès l’automne 2016.

neugnot3Michel Neugnot, Vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté chargé des transports et de l’intermodalité, et président de la commission transports et mobilité de “Régions de France”.

Lire la page consacrée a cette rencontre : http://regions-france.org/actualites/actualites-nationales/132-2/

Transports intelligents : mobilité 3.0

Le 28 juin 2016, une Journée de la mobilité 3.0 a été organisée par la CCI du Grand Lille et le pôle mondial de compétitivité  I-trans, et plus particulièrement sa filiale I-viaTIC à Lille. Thème: « fédérer les acteurs autour des transports intelligents ».

Le Président du club national pour la mobilité courante a souligné le rôle particulier que pourraient se donner les forces vives de la région Hauts de France  à travers notamment la filiale de I-trans (I-viaTIC) animatrice de cette journée. La forte implication des collectivités (Métropole Lilloise, Agglomération de Saint Quentin, Région, SMIRT, SMTCO) est un atout important! Il en est de même de celle des centres de recherche. La manifestation la plus récente en est la création, cet automne de la chaire « mobilité intelligente et dynamiques des territoires » à l’UTC de Compiègne (voir lien vers article de ce blog consacré a ce sujet)

Voir le programme et les intervenants : http://www.grand-lille.cci.fr/page-agenda/2806-lille-journee-de-mobilite-3-0-federer-acteurs-autour-systemes-de-transports-intelligents/

Découvrez 2 startups de mobilité intelligente

Le 17 mai 2016, une journée d’information a Senlis a été organisée par le Club « mobilité courante », la Région Hauts de France, le SMTCO et l’agence « Oise-la -Vallée ». Le thème : les perspectives ouvertes par la “Fabrique des mobilités” de l’ADEME dans le territoire. Présentation par Bruno Marzloff  (CHRONOS ) des entreprises présélectionnées au plan national. Puis Francois Ferrieux, président du club national pour la “mobilité courante”, présente deux start-up innovantes en mobilité  :

1. KAROS qui propose le “court-voiturage”, soit le covoiturage domicile-travail sur des courtes distances https://www.karos.fr/

karos_les_zinc_01-1024x461

2. Abel 4 qui invente une interface unique pour tous modes de transports http://abel4.com/index.php/2015/10/06/abel4com-premier-facilitateur-global-de-mobilite/

logo_abel4

Pour consulter les présentations de cette journée  :

bruno-marzloff

– Présentation des enjeux de l’innovation pour la mobilité, par Bruno Marzloff (photo ci-dessus), Chronos

– Présentation de Karos

– Présentation de Abel4

Compte-rendu du séminaire de Senlis

 

En vedette ce mois-ci : la “mobilité courante”

Couverture Revue Infrastructures & Mobilité

La revue “Infrastructures & Mobilité” met en vedette la “mobilité courante” en couverture et dans le dossier de son numéro de septembre 2016, ” Réforme territoriale an 1 : vers un tournant intermodal ?”(n.161, p.28-30).

Francois Ferrieux, président d’honneur du Syndicat Mixte des Transports de l’Oise, et président du club national pour la mobilité courante, y est interviewé aux cotés de Charles-Eric Lemaignen, président de l’Assemblée des communautés de France.

Francois Ferrieux y défend d’abord l’idée que “la co-élaboration n’est pas un gadget mais une condition nécessaire pour la mutualisation et l’optimisation, a fortiori si le territoire est élargi”.  Puis il ajoute plus loin : “Apporter la “mobilité courante” (comme l’eau courante) a tous, par d’autres voies que la voiture-solo sur la totalité d’un trajet de A a B, a un cout. Si on utilise des moyens classiques, il peut etre exorbitant dans des zones peu denses (ou meme dans les zones denses aux heures creuses).”

Vous pouvez lire ci-dessous cette interview croisée entre Francois Ferrieux et Charles-Eric Lemaignen. Infratructures & Mobilité, n.161, sept.2016, p.28-30.

Debat I&M pagimrevuepage29

imrevuepage30

 

Développement durable 2.0

Le 23 Juin 2016, une conférence a été organisée par l’Institut du développement durable et des relations internationales -l’IDDRI – à Sciences-Po, intitulée : « Développement durable 2.0 »

Francois Ferrieux, président du club national pour la “mobilité courante” a fait partie des personnes interrogées par Laura Brimont, pour l’étude qu’elle a présentée sur la « mobilité collaborative ».

brimont-laura

Pour consulter l’étude de Laura Brimont (en photo ci-dessus) sur la mobilité collaborative

Pour consulter le programme de cette conférence “Développement durable 2.0” a l’IDDRI :

http://www.iddri.org/Evenements/Conferences/1606203-confDD-programmeFR.pdf